• Bonjour,
    Afin de renforcer la lutte contre l’épidémie qui sévit actuellement en France, le gouvernement a décidé de prendre, conformément aux dispositions de l’article L3131-1 du code de la santé publique, les mesures nécessaires et adaptées à la limitation de la propagation du virus COVID-19.
    La Ligue applique les consignes et suspend l’ensemble de ses activités jusqu’à nouvel ordre, elle demande aux clubs d’en faire autant.
    Nous espérons que dans quelques semaines la vie dans notre pays reprendra son cours normal.
    Nous vous demandons de suivre scrupuleusement les mesures sanitaires édictées afin de ralentir la propagation du coronavirus.
    En attendant pour ne pas perdre la main, vous pouvez faire des parties ou suivre des cours sur internet.
    Martine BOLLA

Prévention de l’épidémie de Covid-19 (alias coronavirus)

Ci-dessous quelques règles du communiqué FFE sur la “Prévention de l’épidémie de Covid-19” :

  • Se laver fréquemment les mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique (SHA) : il convient à chacun d’être équipé en SHA, les organisateurs doivent vérifier qu’il existe un point d’eau avec du savon. Ceci reste la mesure de protection principale
  • En cas de toux : tousser dans son coude pour ne pas avoir de portage de virus sur les mains
  • Le 28 février, le ministre de la Santé Olivier Véran a donné comme recommandation d’éviter les contacts physiques à savoir les bises et les poignées de mains. Même si cela peut sembler difficile par rapport aux valeurs de notre sport, la gravité de la situation justifie pour nous d’appliquer cette mesure : ainsi il conviendrait pour les arbitres de ne plus demander aux adversaires de se serrer la main avant le début de partie, ou même préciser explicitement de se souhaiter une bonne partie sans se serrer la main
  • Éviter de se toucher le visage : le virus porté par les mains est ensuite respiré ou transmis par voie ophtalmologique selon les données actuelles
  • Il n’y a pas de justification suffisante pour imposer des ports de masque aux joueurs : les masques simples dits « chirurgicaux » ne servent qu’à diminuer la contagion des personnes malades ; les masques professionnels de type FFP sont réservés aux professionnels de santé (et sont déjà en rupture de stock chez ces derniers) ; chez les personnes non exposées à proximité des malades (comme des joueurs de tournoi) ils donnent une fausse impression de sécurité alors que le virus se propage essentiellement par les mains.

L’intégralité du communiqué à cette adresse

Les commentaires sont fermés.